Hélév Aarets

Alakha et comportement

Nos maîtres les mékoubalimes ont écrit que celui qui est occupé à la prière et à l’étude de la Torah au moment du crépuscule déclenche une grande réparation dans les mondes supérieurs. Il faut savoir que le jour appartient au nom ineffaçable « Avaya » et que la nuit appartient au nom « Adnoute barouhou » et en étudiant la Torah à cet instant précis l’homme développe une combinaison des deux noms saints qui déversent l’abondance dans le monde.
Le fait d’étudier à ce moment donne à l’homme le mérite de faire la réparation des fautes liées à la Brit mila. Par contre ce n’est pas parcequ’il fait cette étude qu’il aura le statut de « Tsadik ». Pour être appelé « Tsadik un homme doit absolument ne pas fauter dans tout ce qui se rapporte à sa Brit Mila.

Il y a des personnes qui ont l’habitude entre Minha et Arvit d’aller « prendre l’air » en attendant dehors jusqu’à la reprise de la prière. C’est une mauvaise coutume car elle entraine une annulation de la Torah.Le saint Hafets Haïm dit: Beaucoup de personnes ne se soucient guère de la Torah et ils ne se préoccupent même pas de fixer un petit temps d’étude journalier puisqu’ils ne connaissent pas la grandeur qu’il y a dans cette obligation et risquent de tomber dans la faute. Nos sages nous disent qu’Akadoch Barouhou est prêt à fermer les yeux sur les fautes de la débauche, du meurtre et de l’idolâtrie, les trois fautes majeures mais pas sur l’abandon de l’étude de la Torah.

Maamarimes

Paracha Béaaloteha

Il est écrit au début de notre paracha : “L’Éternel parla à Moïse en ces termes: “Parle à Aharon et dis-lui : Quand tu disposeras les lampes, vis-à-vis de la face du candélabre que les sept lampes doivent projeter la lumière”.
(Bamidbar 8,1-2)
Le saint et vénéré Rav Nathan Néta Shapira

Bétsour Yaroum

La Torah de la Hassidout sera divulguée par le Baal Chém Tov. Après la lutte qui opposa Yaacov à l’ange, il lui dit: »Ton nom ne sera plus Yaacov mais Israël »(Béréchit 32.28), l’intention était le prénom du Baal Chem Tov qui dans le futur recevra la lumière du secret des secrets

Paracha Nasso

Une partie de notre Paracha s’intéresse aux lois propres de la femme soupçonnée d’adultère (Sota).

Elle devait apporter un Korban Min’ha au Beth Amikdach (le korban min’ha est une offrande végétale, en fine fleur de farine, arrosée d’huile et parsemée d’encens, pouvant être présentée sous forme de farine, de

Paracha Bamidbar

Dans notre Paracha Achem ordonne à Moché de partager le peuple en 4 groupes, chacun composé de 3 tribus avec pour chaque groupe un drapeau distinct autour du tabernacle.
Il est dit dans le Midrach (Bamidbar rabba 2,8) :
“Au moment où Akadoch Barouh Ouh a dit à Moché de mettre en

Hélév Aarets

Nos maîtres les mékoubalimes ont écrit que celui qui est occupé à la prière et à l’étude de la Torah au moment du crépuscule déclenche une grande réparation dans les mondes supérieurs. Il faut savoir que le jour appartient au nom ineffaçable « Avaya » et que la nuit appartient au nom

Bétsour Yaroum

Nous n’avons pas idée de la grandeur qu’Hachem Itbarah a donnée au peuple d’Israël dans les dernières générations ! Un homme demanda au Rabbi de Loubavitch au nom de quoi il fallait étudier la Hassidout? Barouh Hachem nous avons beaucoup de Torah:La Michna, la Guémara, les Possekimes, la Kabbala, le